Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Contre la privatisation de La Poste
Article mis en ligne le 5 septembre 2007
dernière modification le 5 septembre 2009

par siksatnam

Alors même que la crise se traduit par un nouveau train de licenciement
et la fermeture d ’entreprises comme par la montée du chômage, le
gouvernement poursuit sa politique de réduction d’emplois dans la
fonction publique et de privatisation de services publics.

S’il ne peut certes pas y avoir de hiérarchisation entre services
publics, nous ne pouvons que nous féliciter de la constitution d’un
comité contre la privatisation de la poste, pour un débat public et un
référendum réunissant de larges forces citoyennes, usagers des services
publics, élus et forces politiques, salariés de la poste.
L’objectif est de construire un vaste mouvement pour refuser la
privatisation en catimini d’un service public jouant un rôle aussi
essentiel que** la poste **pour la population et nos communes .
Une réunion publique aura lieu mercredi 9 septembre à 20h30 à la mairie
de quartier des Fontaines à Tours (salle Villeret) pour présenter la
campagne que nous engageons et qui aura pour point d’orgue
l’organisation d’un vaste consultation populaire dans les mairies et
dans un certain nombre de lieux le 3 octobre. Nous en définirons les
modalités concrètes à cette occasion. Nous vous invitons à participer
nombreux à cette initiative.

Pour la faire connaître, des distributions de tracts sont prévus sur les
marchés de cette fin de semaine et lors de la braderie de Tours (pour
la braderie, les tracts pourront être pris au stand du PCF rue des
Halles face au magasin Arbona dimanche prochain). Le rendez vous est à
10h sur l’ensemble des lieux de rendez vous. En fonction de vos
disponibilités, nous vous invitons à participer nombreux à cette
diffusion sur les différents lieux dont forcément un est près de chez vous.
Merci également de diffuser l’information autour de vous.