Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Le CCNT en DANGER
Article mis en ligne le 2 décembre 2009

par siksatnam

Les salariés du Centre chorégraphique national de Tours souhaitent alerter l’opinion publique :

Il semblerait que les financeurs publics aient décidé de mettre fin à la convention qui lie Bernardo Montet au CCNT.

Il y a déjà 8 mois les collectivités territoriales et l’Etat devaient se prononcer sur le renouvellement de la convention… A ce jour, il n’y a toujours pas eu d’espace de concertation qui permette à notre directeur artistique d’exposer et motiver son projet.

Nous soutenons les choix artistiques de Bernardo Montet, parce qu’ils représentent une conception de la culture soucieuse d’autrui, qui s’inscrit dans les missions de services publics au même titre que l’éducation ou la santé.

Qu’il porte son art sur la scène ou qu’il s’intéresse à la communauté dans sa diversité, l’exigence et la radicalité de son écriture chorégraphique se retrouvent dans les projets qu’il propose au sein de la cité, sans compromis avec le « consensuel » ou le « rentable ».

On nous oppose une culture du chiffre, qui tronçonne le geste artistique, en critères d’évaluation stérile : recettes propres, taux de fréquentation, nombre de spectacles en tournée...

Nous défendons une structure qui repose sur un projet qui crée du lien, une danse qui ouvre des espaces de paroles.

Le 10 décembre 2009, à 10h00 les financeurs publics se réuniront à la mairie de Tours pour faire part de leur décision au directeur artistique du CCNT. Si nos inquiétudes rejoignent les vôtres, retrouvez-nous le même jour à la même heure, sur le parvis de la mairie de Tours.

Votre soutien nous est indispensable !

Si vous soutenez notre action, merci de bien vouloir signer cette pétition et de la faire suivre à vos contacts.

Merci de nous la rapporter au CCNT avant le 8 décembre 2009.

Nom / Prénom

Ville / Pays

Adresse / Mail

Signature