Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Congrès du FN : « Les idées d’extrême droite n’ont pas leur place à Tours »
Article mis en ligne le 18 décembre 2010
dernière modification le 2 janvier 2011

par siksatnam

La venue du Front National à Tours (Indre-et-Loire) à la mi-janvier 2011 ne fait pas que des heureux. La tenue de son congrès historique (le dernier pour Jean-Marie Le Pen) au centre de congrès du Vinci est accueillie fraîchement par un collectif regroupant associations, syndicats et partis politiques progressistes et altermondialistes

Dans un communiqué commun, ils dénoncent point par point le projet de société du FN. « Nous affirmons que le Front National propose des non-réponses aux problèmes sociaux de la majorité de la population », expriment-ils, pointant du doigt « l’extrême droite, FN ennemis des travailleurs (...) ennemis des jeunes (...) ennemis des droits des femmes (...) ennemis des immigrés ».
Ils rappellent ainsi que le programme du Front National prône « la fin du droit à la retraite à 60 ans, la promotion des retraites complémentaires par capitalisation, le musellement des syndicats, la mise en cause du droit de grève... ». Ils évoquent également « les mesures liberticides » qui attaqueraient « directement les jeunes dans leur expression quotidienne ». Ou encore, dénoncent la remise en cause « du droit à la libre contraception et à l’avortement ». « Le FN veut renforcer le système de domination des hommes sur les femmes », résument-ils.

Depuis plusieurs semaines, les contacts se multiplient entre ces différentes organisations qui se réunissent régulièrement sur Tours. « Face aux idées d’extrême droite, nous affirmons notre unité pour dire qu’elles n’ont pas leur place au sein de notre société, ni au sein de nos entreprises, ni au sein de nos quartiers et encore moins à Tours », concluent-elles dans leur appel commun. « Notre culture de l’accueil et de l’ouverture sur le monde ne sera pas empoisonnée par les peurs et les fantasmes identitaires »

Les premiers signataires de l’appel local « Ensemble contre l’extrême droite » sont Attac, Alternative Libertaire, Cimade, Désirs d’Avenir, Europe Écologie Les Verts, Fac Verte, Fase, Fsu, Ligue des Droits de l’Homme, Mouvement Français du Planning familial, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste, Parti de Gauche, Parti Socialiste, Réseau Éducation sans Frontières, Solidaires, Sud-Étudiants, Comité de soutien aux 4 de Tours...

LibéOrléans

17/12/2010

Mourad Guichard (photos : Reuters)

Le tract unitaire 37


Ci dessous les responsables du FN 37 et du FNJ 37