Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

La fin du spectacle - Le spectacle de la fin
Article mis en ligne le 11 avril 2012

par siksatnam

Cette première compilation musicale du label rebelle SIGUI est peut-être déjà la dernière.
Elle met en scène un monde occidentalisé en pleine décomposition que rien ne semble pouvoir détourner de son funeste destin.
Alors que toutes les formes de discours raisonnables se trouvent épuisées, seuls peut-être la musique, la poésie et le chant pourront-ils soutenir le mouvement de mobilisation générale pour échapper au pire.

En cas d’un probable échec, cette variété de chansons aura au moins eu le mérite de nous accompagner joyeusement, dans l’ivresse de la fin, vers un apocalypse planétaire déjà omniprésent.

Mais bien au-delà des prophéties autoréalisatrices et honteux par anticipation d’avoir eu raison devant l’évidence, une seule question : cette fin d’un monde est-elle la manifestation tant désirée de la fin du monde ?
Qu’importe ! Embarqués malgré nous dans ce suicide collectif, il nous semble urgent et essentiel de fédérer sous le nom et l’esprit rebelle de notre label un ensemble très hétérogène d’auteurs, de compositeurs, d’interprètes, de clippeurs sensibles aux signes manifestes d’un chaos à venir.

La révolte face à l’inconnu ou l’insoumission devant l’obscénité du faux animent l’esprit de chacun de leurs projets musicaux. Nous ne pouvions que les soutenir et les accompagner dans l’expression de cette revendication salutaire, quelles que soient les formes excentriques, extrêmes ou convenues de leur engagement.

Que ces ritournelles de révoltés puissent trouver quelque écho dans le doux bruissement de l’effondrement...

E.Lambda & B.Quidam, producteurs pour SIGUI

Released by : SIGUI