Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

SORTIE D’USINE - Récits du monde ouvrier (usine CIBEM)
Article mis en ligne le 22 septembre 2007
dernière modification le 22 septembre 2009

par siksatnam

La Communauté de communes dans le cadre de la saison culturelle, l’association CEDR, présentent "SORTIE D’USINE - Récits du monde ouvrier", le vendredi 2 octobre à 20 h 30, dans les Ateliers municipaux d’Azay, ancienne usine CIBEM, 6 Av De La Gare, 37190 Azay Le Rideau.
Entrée : 10 € - Renseignements/Réservations : 02 47 73 24 74

Spectacle écrit et joué par Nicolas Bonneau.
Mise en scène : Anne Marcel

Nicolas Bonneau commence par collecter la parole autour d’un monde méconnu ou méprisé : le monde ouvrier.

Au fil des témoignages, il construit le récit de son immersion progressive jusqu’au sein de l’usine ....... on y entre avec lui.

Loin des clichés, il dresse des portraits savoureux et vrais. Réalisme et poésie, humour et désespoir, résignation et révolte... Toutes ces paroles portées à la scène deviennent un véritable hommage à la mémoire ouvrière..

A cette occasion, la commune de Cheillé a décidé d’offrir 20 places réservées aux anciens de la CIBEM (s’adresser à la mairie de Cheillé pour en savoir plus).