Nouveau témoignage suite à la descente de fachos au "Buck Mulligan" (Tours)

vendredi 31 janvier 2014
par  siksatnam
popularité : 9%

Bonjour,

Ce samedi 25 janvier 2014, J’étais à la terrasse du "Serpent Volant", vers minuit.

Soudainement, un groupe de cranes rasés s’est jeté sur les consommateurs qui occupaient la terrasse du « Buck Mulligan », le troquet qui est pratiquement en face.

Il y avait 4 ou 5 « skins » (anti-facho) qui devisaient là tranquillement. Le groupe de facho qui leur est tombé dessus (5 à 8 personnes) a tout pété en moins de 3 minutes. Plus de terrasse ! Tout volait !
Un gars, à terre, s’est fait frappé à coups de pieds.

Puis les agresseurs sont partis en courant dans une petite rue perpendiculaire.

Je suis venu relever un gars à terre qui " accusait le coup ".
Après le passage de cette « meute de chiens », choqué par cette violence clairement organisée, j’ai eu besoin de mettre du « sens » pour comprendre comment cette « opération commando » avait pu se dérouler ainsi, dans une rue d’habitude si tranquille.

Donc, je discute avec deux « rescapés » qui m’expliquent qu’ils avaient organisés un concert punk à « l’Hurricane » et que les fachos les avaient suivis jusqu’au « Buck Mulligan ».

Comme ils avaient un peu tous la même « dégaine », ce n’était pas évident de comprendre qui étaient les victimes et qui étaient les agresseurs. On m’a expliqué qu’il y avait des skins « antifa » et d’autres fachos. Donc, pour simplifier, des skins « gentils » et des skins « méchants ».

La police est arrivé une quinzaine de minutes après. Ils m’ont demandé où étaient parti les agresseurs et m’ont dit que leurs collègues les choperaient plus loin.

Aucune des victime n’ayant porté plainte, le « Buck Mulligan » l’a-t-il porté fait ?

X

PS : Une des victimes s’en tire avec tout un tas d’agrafes sur le crane.


Commentaires  (fermé)

Logo de siksatnam
mardi 11 février 2014 à 08h40 - par  siksatnam

2 plaintes auraient été déposées ce jour suite à cette agression (une du patron du bar et l’autre d’un client victime).

lundi 3 février 2014 à 19h42

on peut filer la métaphore :

Pendant la guerre d’espagne il y avait des hommes armés des 2 côtés, (des femmes d’un seul).

Vous les auriez renvoyés dos à dos ?
Personnellement j’aurais choisi le camp antifasciste

C’est bien facile de trouver des justifications pour ne pas prendre partie
quand les fasciste viendront vous cherchez il n’ y aura plus personne

Logo de Néné
lundi 3 février 2014 à 16h53 - par  Néné

Ah, tiens ! Il y aurait donc de "gentils" et de "méchants" skins maintenant. Cela m’étonne un peu. Je pense qu’il y a des deux côtés de vrai "idiots utiles". Bien que leurs idéologies soient opposées, les méthodes sont les mêmes. Ils ne valent pas mieux qu’ils soient rouges ou blancs.